2 jours à Athènes : un week-end au coeur de l’antiquité


Escapades, Europe / jeudi, janvier 16th, 2020

Fin août-début septembre 2019, nous sommes partis pour la Grèce, le berceau de l’antiquité. Ayant fait cinq années d’histoire après le bac et un master de recherche en histoire antique, j’étais impatiente de mettre les pieds en Grèce. Nous sommes donc partis 10 jours avec au programme : Athènes pendant 2 jours, Naxos et Santorin pour 3 jours respectifs. Je ne pouvais pas imaginer aller en Grèce sans m’arrêter à Athènes pour découvrir les monuments dont j’avais entendu parler pendant cinq ans ! Alors, on remonte des siècles en arrière, voici notre itinéraire de deux jours au cœur de la Grèce antique.

Informations pratiques

Rejoindre le centre depuis l’aéroport

    • Le métro : Comme dans toutes les capitales, vous aurez l’embarras du choix pour vous rendre le centre d’Athènes. Nous avons fait le choix du métro (10€/personne) qui vous dépose directement en centre-ville. Il dessert notamment les stations Syntagma et Monastiraki. Le trajet dure environ 45 minutes et les départs sont toutes les demi-heure. C’est le choix que nous avons fait.
    • Le taxi : Pour un départ immédiat. C’est aussi le moyen le plus cher, minimum 40€ la course suivant où vous souhaitez vous rendre.
    • Le bus : plusieurs lignes, diverses stations et un prix d’environ 6€. A vous de voir suivant là où vous souhaitez aller.

Le logement

Nous avions loué un Airbnb chez Dana & Kat. Le logement était idéal pour deux nuits à Athènes. Composé d’une chambre, une petite salle de bain et une cuisine. Si votre projet à Athènes est de passer la majeure partie de votre temps à gambader dans les rues, alors ce logement est idéal. Il est toutefois possible de se préparer des repas grâce à la cuisine mais il n’y avait pas tous les ustensiles et pas vraiment de table pour manger. L’appartement est situé entre le quartier Plaka et Syntagma, un emplacement idéal car nous avons pu tout visiter à pied. Vous pouvez réserver votre nuit juste ici. Et n’oubliez pas, vous pouvez bénéficier d’une réduction sur Airbnb en cliquant juste ici !

 

Itinéraire : Athènes, la ville antique

Visite du quartier Plaka

L’après-midi de notre arrivée, nous sommes allés visiter le quartier typique de Plaka. Vivant, à la fois animé et reposant, Plaka a tout pour plaire. On déambule dans les rues de maisons colorées, parfois en compagnie des chats grecs. Et oui à Athènes, comme partout en Grèce, les chats n’appartiennent à personne. Là-bas, on considère qu’un chat doit vivre sa vie à l’extérieur sans contraintes d’une maison. Ils sont nourris par les habitants qui mettent leurs restes devant les portes. S’il n’y a pas de problèmes à laisser les chats vivre leur vie, cela pose néanmoins des questions de salubrité et de gestion de la population. Ces animaux ne sont pas stérilisés, les reproductions sont nombreuses et la surpopulation peut entraîner chez certains des maladies et la famine. Tout un débat.

La colline de L’Aeropagus ou colline d’Arès
Il y a sept collines à Athènes et celle de l’acropole est bien entendu la plus connue. Pour autant, il ne faut pas négliger la vue que peut nous offrir les autres collines. Nous sommes allés admirer la vue depuis la colline de l’Aeropagus. Pour d’autres collines, vous aurez l’embarras du choix : Pnyx, Nymphes et le Mont Lycabette. Cette dernière est le point culminant d’Athènes, nous n’avons malheureusement pas eu le temps de nous y rendre (manque de temps + fatigue = combo gagnant).

L’incontournable Acropole d’Athènes

Notre deuxième jour à Athènes était consacré à la découverte des monuments antiques. J’ai fait lever mon chéri aux aurores pour être le plus tôt possible à la billetterie d’entrée. Nous sommes arrivées 30 minutes après l’ouverture et il y avait déjà une bonne demi-heure d’attente.
Billet simple ou combiné ? La différence de prix est de 10€/personne. Nous avons pris le billet combiné car « ALERTE BON PLAN », pour les personnes détenant une carte nationale de guide conférencier, l’entrée est gratuite. Bon, d’accord ce bon plan ne concerne pas beaucoup de personnes mais il est bon de le savoir ! Nous avons donc opté pour le billet combiné puisque nous en avons payé qu’un pour deux. Si vous êtes fan de la Grèce antique, je vous le conseille sinon si vous êtes plutôt du genre « oui, mais sans plus » alors le billet de l’acropole vous suffira !

Que voir à l’acropole ?

Je vous conseille d’arriver assez tôt pour éviter les cars de touristes. Nous avons déploré le fait qu’ils ne donnent pas de plan de visite à l’entrée. On a beau connaitre les principaux monuments à voir, on peut vite se perdre au vue de l’étendue du site. Je vous conseille donc de venir avec un moins un petit plan des différents monuments comme celui ci-dessous. Voici les principaux monuments à voir :

    • L’odéon d’Hérode : d’une capacité de 5000 personnes, il est aujourd’hui restauré pour accueillir des spectacles.
    • Le théâtre de Dionysos : il ne reste plus que quelques vestiges.
    • Les propylées et le temple d’Athéna Nikê: l’entrée monumentale pour accéder au site du Parthénon.
    • Le Parthénon : beaucoup de rénovations en cours et quand on voit la taille de ce monument, on comprend vite pourquoi. C’est un chantier colossal et interminable..
    • L’Erechtéion : très célèbre pour ses caryatides.

Et avec le billet combiné …

Si vous avez opté pour le billet combiné, alors vous aurez accès à d’autres sites.

L’agora d’Athènes

C’est pour moi le site qui vaut le coup de prendre le billet combiné. La plupart des monuments ne sont pas dans un très bon état hormis le temple d’Héphaïstos qui a été remarquablement bien conservé. Ce temple est un petit bijou ! Vous pourrez également faire un tour dans le musée de l’Agora antique. Il se situe dans un grand bâtiment, la stola d’Attale, ancien lieu administratif et commercial. Il a été entièrement restauré dans les années 50.

L’Olympéion

Il ne reste que très peu de vestige de ce magnifique temple. Les quelques colonnes restantes sont d’ailleurs très fragilisés. Si vous ne souhaitez pas payer pour entrer dans ce lieu, il est très visible depuis la rue. On déplore un manque d’explications lors de la visite (peu de panneaux explicatifs).

La bibliothèque d’Hadrien

Ce lieu a la particularité d’être en plein centre-ville, enclavé entre les rues commerçantes. Comme les autres sites, peu de panneaux explicatifs et donc difficile de se projeter. Le site n’est, à mon sens, pas suffisamment mis en valeur.

Et sinon, à part les vieilles pierres ?

Compte tenu du court temps que nous avions à Athènes, nous avons concentré notre itinéraire sur l’antiquité. C’est personnellement ce qui m’intéressait. Vous pouvez bien sûr prévoir une journée supplémentaire pour : flâner dans les rues athéniennes de la place Syntagma à la place Monastiraki, vous rendre au marché, boire un verre sur les terrasses ensoleillées…

J’espère que cet itinéraire pour un court séjour à Athènes sur la thématique de la ville antique vous a plu. Beaucoup disent « Athènes tu aimes ou pas du tout ». Personnellement j’y suis allée sans aucune attentes et j’ai vraiment apprécié cette ambiance, cette richesse culturelle et le soleil bien entendu ! A présent et si la Grèce vous intéresse, n’hésitez pas à découvrir notre séjour à Naxos et Santorin (à venir).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *