La Vélodyssée / La Loire à Vélo : Les Moutiers-en-Retz à Nantes


Cycling, Escapades, Pays de la Loire / dimanche, octobre 21st, 2018

Ce magnifique temps estival qui perdure encore en ce mois de septembre nous as permis d’être de retour sur les itinéraires cyclables de la Région. Au programme : La Vélodyssée et la Loire à Vélo. En ce qui concerne l’équipement, je vous invite à aller consulter mon article sur la Loire à Vélo d’Angers à Nantes, notre préparation était la même.

L’étape Les Moutiers-en-Retz à Nantes

Jour 1

Le week-end a commencé par un trajet en train de Nantes à Les Moutiers-en-Retz. Nous avons débarqué sur le quai de la gare de départ à 12h avec pour objectif 55 kilomètres à parcourir. Tout de suite, nous sommes charmés par ce premier village de caractère, son marché place de l’église et son esprit un peu « Vendéen ». Le trajet est plutôt bien balisé et nous croisons quasiment aucune voiture.

Nous passons par le village de la Bernerie-en-retz puis nous atteignons Pornic. Nous connaissons plutôt bien Pornic, c’est notre rendez-vous de l’été dès que le soleil pointe le bout de son nez. Toutefois, l’itinéraire cyclable nous fait découvrir la ville d’une autre façon et c’est avec plaisir que nous empruntons des routes que nous ne connaissions pas. Nos ventres commençant à se faire entendre, nous nous arrêtons près du Port de Pornic pour un pique-nique au bord de l’eau. C’est un moment où on apprécie les choses simples de la vie et cette sensation de liberté que procure le vélo.

Bien ressourcés, nous reprenons notre itinéraire. Après un détour suite à un mauvaise indication, nous quittons Pornic. Des travaux sont en cours sur l’itinéraire et malheureusement le balisage nous perd quelques fois. Nous avons même perdu l’itinéraire à un moment. Nous arrivons ensuite à Saint-Michel-Chef-Chef et sa station balnéaire. L’itinéraire nous propose de passer dans les terres. Après quelques mauvaises aventures précédemment, nous faisons le choix de ne pas le suivre et de longer la mer jusqu’à Saint-Brevin-les-Pins. Un arrêt pour admirer le serpent d’Océan et nous filons vers Paimboeuf. En effet, l’heure tourne et nous devons arriver au camping avant 19 heures !

C’est peu avant 19h que nous nous installons dans notre prêt à camper après avoir parcouru 62 kilomètres. La journée a été bien rempli et nous avons apprécié la variété des paysages : des sous-bois aux villages de caractères en passant par la côte atlantique, il y en a vraiment pour tous les goûts !

Jour 2

Après une nuit assez agité dans le camping (je ne le recommanderai pas : très bruyant toute la nuit, des personnes alcoolisées, etc), nous reprenons la route vers 9h30. Aujourd’hui, il nous reste un peu moins de 50 kilomètres. Pour cette portion d’itinéraire, la Vélodyssée et la Loire à Vélo ne font qu’un. A partir de Paimboeuf, nous rejoignons le canal de la Martinière, QG des pêcheurs locaux. Je ne connaissais pas du tout ce canal et ce fut un coup de cœur. Il n’y a rien de plus inspirant qu’une balade un dimanche matin dans un tel endroit. Pas de nuisances, uniquement la nature qui se réveille …

Ensuite, les villages s’enchainent : Le Pellerin, La Montagne, Bouguenais, Rezé. Si je compare à la Loire à Vélo entre Angers et Nantes, on peut dire qu’il y a un sacré dénivelé par moment ! Vers 13h, nous arrivons à Trentemoult, le charment village de pêcheurs à proximité de Nantes. Le temps est juste parfait, nos jambes sont fatiguées : quoi de mieux qu’un restaurant pour nous requinquer ? Nous prenons place dans au Bistrotrent’.

Nous sommes bien accueillis puisqu’on nous installe rapidement sur la terrasse. Le repas est délicieux, raffiné. Après cette pause gourmande, il nous reste que quelques kilomètres pour rentrer à notre domicile.

En 24 heures, nous avons parcouru plus de 115 kilomètres. Je recommande cette portion d’itinéraire qui peut facilement se faire sur un week-end et qui est loin d’être monotone puisque les paysages sont différents tous les cinq kilomètres. Le vélo est une forme de liberté qui me ravie à chaque escapade !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *