Visiter le Parc National des Hautes Gorges de la rivière Malbaie


Amérique, Canada, Escapades / mercredi, septembre 4th, 2019

C’est le dernier parc que nous avons visité après La Mauricie, Jacques Cartier et le Fjord de Saguenay. Si je devais choisir un de ces parcs, je crois que la tâche serait tout simplement impossible. Mais le Parc des Hautes Gorges de la rivière Malbaie serait certainement dans le top 2 ! Les hautes montagnes sont parmi les plus hautes parois depuis l’Est des Rocheuses. Vous trouverez toutes les informations sur les parcs en général dans cet article.

Se rendre au Parc des Hautes Gorges de la rivière Malbaie

On y accède par la route 138 via le village de Saint-Aimé-des-Lacs. La particularité de ce parc est qu’aucune voiture n’est autorisée afin de préserver l’intégrité du territoire. Un système de navette des mythiques bus jaunes est mis en place. Elle fait des arrêts aux différents départs des sentiers pédestres et dans les campings. A noter que ce parc est deux fois plus petit que la Mauricie, il se fait très bien en une journée. Le guide découverte vous propose l’ensemble des activités du parc.

La randonnée de l’acropole des draveurs (11km A/R – 5 heures)

C’est l’incontournable randonnée de ce parc et la plus physique ! La plupart des visiteurs viennent pour celle-ci et vous allez vite comprendre pourquoi en voyant les photos. Le jour où nous y sommes allées, il faisait une grosse chaleur et le personnel du parc conseillait de ne pas partir sans 3 litres d’eau minimum par personne. Le départ se fait en bas de la falaise devant un panneau d’information nous annonçant la couleur : 850 mètres de dénivelé et trois sommets à atteindre. Le sentier est réputé comme l’un des plus difficiles du Québec.

Une ascension sportive

Au départ, le sentier grimpe un peu et on croise des petites cascades permettant de se rafraîchir. Le deuxième kilomètre est lui beaucoup ardu ! Il n’y a pas de répit dans la montée mais ne vous inquiétez pas le troisième kilomètre est un peu plus « reposant » (tout est relatif !). Le quatrième kilomètre est un peu plus ardu, les jambes commencent à fatiguer et on a surtout hâte d’arriver au sommet. C’est bientôt chose faite puisque le premier sommet se trouve au 4,5km. Mais ne vous arrêtez pas là ! Encore un petit kilomètre pour atteindre les deuxièmes et troisièmes sommets. Ils valent vraiment le détour ! Nous avons fait notre pause déjeuner au dernier sommet à contempler les richesses de la nature.

Le paysage est juste fou ! Cela se passe de commentaires tellement c’est magique et vertigineux !

Où loger près du Parc ?

Pour plus de simplicité, nous avons logé à la Malbaie puisque c’est la ville la plus proche du Parc. Hormis le logement dans le parc (camping, chalet, etc), il n’y a pas d’hébergement à proximité de l’entrée. Nous avons été hébergés à la Maison Dufour & Bouchard. Même si règles de la maison sont strictes, les hôtes sont accueillants et nous préparent un déjeuner royal en trois services ! C’est d’ailleurs durant ce moment que nous avions l’occasion d’échanger avec eux sur nos voyages et nos vies. La chambre était spacieuse et propre et tout à fait convenable pour deux nuits. Une bonne adresse à la Malbaie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *