3 jours dans le massif du Sancy en Auvergne


Auvergne-Rhône Alpes, Escapades, France / dimanche, mars 31st, 2019

Les fêtes de fin d’année sont un bon prétexte pour partir en escapade. Et quoi de mieux que de prendre un bon bol d’air à la Montagne ? C’est ce que nous avons fait avec des amis cette année en partant trois jours dans le Puy-de-Dôme (Auvergne) à Besse-et-Saint-Anastasie. Ce petit village de caractère est un bon pied à terre si vous souhaitez vous ressourcer dans un environnement calme et paisible.

Des activités d’hiver

Si la neige pointe le bout de son nez lors de votre séjour, vous pourrez pratiquer bon nombre d’activités : luge, ski, ski de fond, raquettes. A votre disposition, la station de ski de Super-besse reliée directement à la station de ski du Mont Dore par le téléphérique de la Perdrix. L’avantage de ces stations est qu’elles sont familiales et adaptées pour les débutants. Personnellement, je n’avais jamais skié de ma vie avant d’arriver au Mont Dore l’hiver dernier et les nombreuses pistes vertes et bleues m’ont permis d’appréhender la chose avec plus de facilités.

Des randonnées

Eté comme hiver (s’il n’y a pas de neige), en baskets ou avec des raquettes, le massif du Sancy propose de nombreuses randonnées. Cette année, nous avons fait deux randonnées vraiment sympas (et qui permettent d’éliminer les repas de fêtes accessoirement !) :

  • L’ascension du Puy de la Perdrix

Il n‘y avait pas de neige, alors il est nous est venu l’idée de grimper jusqu’en haut du sommet. C’est simple, en bas de la station, nous sommes à 1 350 mètres d’altitude et au sommet, nous sommes à 1 850 mètres. Je vous laisse faire le calcul ? Un dénivelé de 500 mètres dont les mollets s’en souviennent. Mais quel bonheur en arrivant en haut pour admirer le panorama à 360°.

  • Le lac Pavin

Une belle balade pour terminer la journée autour du lac Pavin. C’est le lac le plus profond d’Auvergne (93 mètres) qui s’est formé dans le cratère d’un ancien volcan. Ce lac a nourri bon nombre de légendes au XIXe siècle le qualifiant parfois de lac du diable. Sa particularité d’être un lac méromictique y en est peut-être pour quelque chose (mot à caser dans une conversation pour paraître intelligent :-)).

  • La randonnée des chutes de la Vallée de Chaudefour

Après l’ascension sportive de la veille, nous avons cherché une randonnée un peu plus tranquille. Nous voilà donc partis à l’assaut de la cascade de la Biche à Chambon-sur-Lac. La randonnée est accessible, nous passons notamment par une grande vallée totalement dégagée dont l’aspect mais fait penser au Seigneur des Anneaux.  Nous atteignons ensuite la forêt et après une légère montée, nous arrivons devant la cascade de la Biche. Wahou ! La cascade tombe à plus de 30 mètres de hauteur. Partiellement gelée, nous assistons à la chute de morceaux de glace et percevons l’eau qui file sous la glace, splendide !

Des activités culturelles

La Région regorge de richesses culturelles et gastronomiques à découvrir sans tarder !

  • Le village de Besse

Terre de légendes, ce petit village médiévale et renaissance a beaucoup de charme. Il est notamment marqué par ses maisons en pierre de lave noire. Nous avons eu la chance d’y aller en soirée, boire un bon chocolat chaud et y admirer les illuminations de noël. Sans aucun doute, ce village a un charme fou !

  • Les grottes du Cornadore à Saint-Nectaire et la pétrification d’objets

Après l’époque médiévale, place à l’époque romaine. Nous avons eu l’occasion d’aller visiter les grottes du Cornadore qui habitaient autrefois des thermes romains. La visite dure 40 minutes et nous permet d’avoir un rapide aperçu des grottes. A la fin de la visite, la guide nous explique le procédé de pétrification des objets, une belle découverte !

En ce qui concerne la pétrification, il s’agit de positionner des objets sous l’eau très calcaire de la grotte. Au fur et à mesure, le calcaire va venir s’incruster sur le personnage. Le résultat est celui que vous voyez sur la photo ci-dessous. Pour en savoir plus sur la pétrification, il est possible d’aller visiter un autre site à 600 mètres des grottes du Cornadore : les fontaines pétrifiantes.

  • Le Saint-Nectaire et la ferme Bellonte

Dans la continuité de la visite des grottes, vous pouvez également poursuivre votre chemin jusqu’à la ferme Bellonte. Cette ferme propose une visite libre et gratuite de l’exploitation, de la traite des vaches à la fabrication du saint-nectaire. Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de faire cette visite mais nos amis nous l’ont recommandé, je ne peux donc que vous le partager.

J’espère que cet article vous aura donné envie d’aller faire une petite halte de quelques jours dans le Sancy, à la découverte de la nature et dans la tranquillité.

Une réponse à « 3 jours dans le massif du Sancy en Auvergne »

  1. Waouh, superbes tous ces paysages, c’est vraiment incroyables. C’est en parcourant Internet et les blogs qu’on se rend vraiment compte de la quantité des endroits magnifiques dans le monde. Merci pour cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *